André-Jacques Auberton Hervé : « La France a les atouts pour créer les champions industriels 4.0 » | Lets Go France


André-Jacques Auberton Hervé : « La France a les atouts pour créer les champions industriels 4.0 » | Lets Go France

Il croit dès l'enfance en l’importance du progrès. A 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé (https://letsgofrance.fr) devient une référence grâce à ses travaux de recherches, qui conduisent à des innovations notables sur les marchés militaire et spatial et lui permettent de participer à de nombreuses conférences scientifiques. Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie tout particulièrement les mathématiques et la physique.

Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde Soitec avec Jean-Michel Lamure. Dans les clients de Soitec, se trouvent des noms prestigieux. Grâce à son savoir-faire en développement industriel, la société créée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif passer de deux à environ mille collaborateurs en seulement dix ans. Soitec doit sa réussite à sa faculté à s'imposer sur un marché de masse, celui des semi-conducteurs employés dans l’informatique, puis dans les consoles de jeu et les PC, et aujourd’hui dans les smartphones.

Les clés du succès, selon André-Jacques Auberton-Hervé

Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour rattraper son retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe va devoir soutenir ses meilleures entreprises en se dotant d’outils appropriés. Pour lui, le vieux continent a de nombreux atouts humains et économiques. L’Europe va devoir envisager des outils financiers plus performants pour assister les jeunes pousses. André-Jacques Auberton-Hervé est parti de zéro pour créer un leader mondial dans le domaine de la microélectronique. Il mesure l'importance des marchés financiers.

Son activité dans le secteur des composants électroniques a permis à André-Jacques Auberton-Hervé d'avoir des clients partout dans le monde, notamment aux Etats-Unis et en Arabie saoudite. Il a largement participé à la renommée de l'industrie grenobloise. Dans une économie mondialisée, il comprend très rapidement l’intérêt de développer une croissance hors de France. Avec une entreprise cotée en bourse sept ans après la création de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de résister à ses concurrents.

Grâce à son audace, André-Jacques Auberton-Hervé a reçu, en particulier, un SEMI Awards, le Prix de l’Audace Créatrice et le Trophée de l’entrepreneur innovant. Le chef d'entreprise n'a pas hésité à prendre des décisions audacieuses afin d'assurer le développement de son entreprise. En plus des semi-conducteurs, Soitec a également développé un savoir-faire dans le domaine des énergies vertes. Téléphones portables, tablettes et objets connectés ne pourraient fonctionner sans les composants électroniques conçus par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Un champion des énergies vertes

L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé a ambitionné de se placer en chef de file pour faire face au défi climatique. Soitec a développé une activité d'éclairage LED pour équiper plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie solaire déployée dans des pays ensoleillés. André-Jacques Auberton-Hervé met son expertise au service du CEA (Commissariat à l'énergie atomique), en tant que conseiller spécial.